Michel Deguy : « Le cimetière ».

Publié le par LMPG

Ici c’est le jardin du marbrier

Cité de nains boutiques bombardées

Par la tombe à la bouche d’ombre

Un mort y entre au centre de la terre

 

Une vie pourquoi pas avec

Chaque matin et chaque soir

La promenade au cimetière

Herbu où les tombes sans ordre

Sous les scabieuses et les trèfles

Ne promettent ni ne refusent

 

Quand tout devient corps

Quand le sang fait mal

Que la paupière est un acide

A tes côtés l’amante

Pense trop souvent à ta mort

 

                                              

 

Poèmes de la presqu’île, éd. Gallimard, 2006.


Michel Deguy






Commenter cet article