Perrin Langda : « Pur jus de dinosaure ».

Publié le par LMPG

Les argentinosaures

grands comme des barres d’immeubles

broutant les cimes bleues

                        des forêts alentour

 

sont tombés

comme des feuilles

sur le sol

leurs corps déchus ont fermenté

 

dans la Terre qui est devenue « bleue

comme une orange » pressée

et c’est ce            jus de dinosaure

jaune pisseux

 

qui nourrit ma voiture

à la station essence

où les grues broutent les barres d’immeu

bles mortes

                                    et le ciel argenté



Perrin Langda
   
Avec l'autorisation de l'auteur.

Commenter cet article