Pierre Reverdy : « Espace au fond du couloir ».

Publié le par LMPG

J’ai ouvert l’horizon d’un geste

Sur la porte de la maison

                           La clef manque

Et la saison reste

                       On tourne à gauche

                               en attendant

Il vient un reste de raison

Autour les collines se ferment

                       On ne peut pas sortir

                       C’est long

Et le ciel que le vent entraîne

       Les cheminées clouent les maisons

   Cette robe rouge qui traîne

        Tous les regards sont au balcon

On voudrait sortir de l’arène

                               Partir

Dehors

Où tourne l’horizon

 

 

 

Sources du vent, in Main d’œuvre, éd. Gallimard, 2006, p.247

Pierre Reverdy

Commenter cet article