Raymond Carver : " Paresser ".

Publié le par LMPG

 

J'ai examiné la chambre il y a quelques instants

et voilà ce que j'ai vu -

mon fauteuil à sa place, près de la fenêtre,

le livre ouvert retourné sur la table.

Et sur le rebord, la cigarette

en train de se consumer dans le cendrier.

Simulateur! c'est ce que m'avait crié mon oncle

autrefois. Il avait raison.

J'ai mis de côté du temps, aujourd'hui,

comme tous les jours,

pour ne rien faire du tout.

 

In La vitesse foudroyante du passé, éd. de l'Olivier, p.132.

 

 

Commenter cet article