Thierry Radière : « Où tu rêvais de liberté… » *

Publié le par LMPG

* L'auteur prévient le lecteur qu'il s'agit de l'extrait d'un texte qui est en cours...



Où tu rêvais de liberté et que j’étais convaincu que je serais toujours esclave de moi-même. Le verre de cassis à l’eau à quatre heures pile chez mon arrière-grand-mère servi avec des casse-croûtes que je trempais dedans me faisait voir les enterrements comme si j’étais un miraculé. Les sauterelles je m’ennuyais avec elles. Le camion en bois bleu que mon arrière-grand-père m’avait fabriqué avec des bidons de lait en bois peints en blanc, je le garais toujours à l’ombre. Il roulait bien et les bidons claquaient dans leurs encastrements. Avec ma bouche j’imitais les citernes de Nestlé au temps où elles passaient dans les fermes récolter le lait frais après la traite. Plus on est dans l’artifice, plus on se rapproche de la réalité ; celle de la profondeur, me dis-tu après avoir lu je ne sais plus quel poème.



Avec la gracieuse autorisation de T.R.

    Thierry Radière par Jacques Basse



                                                                                                                            

                                                                                                                                                                    ThIerry Radière,
                                                                                                                                                                par Jacques Basse.

Commenter cet article