Tomas Tranströmer : " Plaine en été "

Publié le par LMPG

 

Nous en avons tant vu.

La réalité nous a tant usés,

mais voici qu'enfin l'été arrive :

 

ce grand aéroport - où l'aiguilleur fait

descendre du ciel des chargements

de gens transis, l'un après l'autre.

 

Des herbes et puis des fleurs - atterrissons ici.

Les herbes ont un chef vert.

Je m'annonce.

 

In Accords et traces, 1966

Commenter cet article